La charpente de votre maison est un élément clé à la structure de votre bâtiment : couverture qui habille et protège, elle nécessite un entretien régulier.

Selon les matériaux utilisés (bois, métal, béton), la technique de pose et son âge, la charpente peut subir des dégradations plus ou moins importantes qu’il conviendra de prévenir et de réparer si besoin.

Prendre le temps d’observer sa toiture, de l’intérieur comme de l’extérieur, vous permettra de détecter certaines anomalies ou attaques. A l’œil nu, dans un premier temps, il est possible de se rendre compte si celle-ci fait défaut :

  • Des trous apparaissent sur vos poutres en bois ? Un petit bruit se fait entendre si vous vous approchez de votre charpente ? Elle se fait certainement attaquer.
  • Des traces de rouilles apparaissent ? Il est temps d’entreprendre quelques rafraîchissements pour limiter son expansion
  • L’aspect visuel de votre bâtiment vous semble douteux ? Faîtes donc venir un professionnel pour vous assurer que tout est en ordre.

Vos tuiles (ou vos ardoises) sont aussi un indicateur quant à l’état de votre charpente car leur poids requiert d’avoir une ossature solide : sont-elles toujours bien en place ? N’y aurait-il pas un affaissement quelque part ? N’y a-t-il pas de manque à certains endroits qui pourraient favoriser des entrées d’eau ?
Si celles-ci n’étaient pas parfaitement à leur place, vous pourriez vous exposer à des infiltrations ou des incidents dommageables. Autant anticiper et éviter cela.

Pour vous prémunir au mieux, assurez-vous également d’avoir une charpente parfaitement étanche (l’humidité étant favorable au développement d’éléments néfastes) ; une bonne ventilation permet aussi d’aérer l’espace et de prévenir d’éventuelles attaques.

Pour les charpentes en bois, ossatures les plus courantes, le principal ennemi reste les nuisibles et autres champignons susceptibles d’attaquer le bois et, par conséquent, de fragiliser la structure de votre bâtiment. Ceux-ci raffolent du bois et leur présence nécessite un traitement rapide et efficace.

La réglementation française impose un traitement préventif de tout bois utilisé pour réaliser une charpente : assurez-vous d’avoir fait le bon choix d’essence et n’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel qui vous guidera. Pensez également à traiter de nouveau le bois, tous les 10 ans environ.

Pour les charpentes en métal, les dégradations sont moins fréquentes. Néanmoins, il est judicieux de traiter vos poutres contre le feu, la rouille et la corrosion pour limiter leur dégradation.

Dans tous les cas, si votre charpente se trouve malheureusement infectée ou menacée, il vous faudra faire appel à un professionnel qualifié : des produits spécifiques (et potentiellement dangereux) et un savoir-faire précis sont nécessaire pour un traitement optimal.

Pour toute rénovation de votre charpente, La Maison Des Travaux Vannes Auray Carnac pourra vous accompagner et vous conseiller : contactez-nous.